Des finances publiques saines

L’équilibre budgétaire : une situation financière plus solide

Comme annoncé lors du dernier budget, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre l’équilibre budgétaire cette année et en assurer le maintien pour les prochaines années.

Solde budgétaire de 2009-2010 à 2016-2017
(en millions de dollars)

Solde budgetaire fa088e55882ba7547ffbaf258bfec1cbb3c0045bc23c593451159ed89321a994
Source : Ministère des Finances, Le Plan économique du Québec – Mise à jour de novembre 2015, 26 novembre 2015.

Le Plan de retour à l’équilibre budgétaire amorcé en 2009-2010 et qui devait se conclure en 2013-2014 va se concrétiser cette année. Nous allons pouvoir financer nos services et nos politiques publiques à partir de nos revenus, et non plus en alourdissant notre dette.

La dette

Au cours des dernières années, l’importance de la dette du gouvernement a pris une place grandissante dans les discussions sur les finances publiques. Les citoyens sont préoccupés, dans un souci d’équité intergénérationnelle, par le niveau de la dette et par sa progression.

Au 31 mars 2015, la dette brute s’est établie à 204 milliards de dollars, ce qui équivaut à 55,1 % du PIB.

Dette brute et dette représentant les déficits cumulés au 31 mars 2015
(en pourcentage du PIB)

Dette d1010b171de998cab260903717228b6da5f36c53e6767caaaafd9cc60c080416
  1. Un signe négatif signifie que le gouvernement est en position de surplus cumulés.
  2. Données au 31 mars 2014 puisque les comptes publics 2014-2015 de cette province n’avaient pas été publiés en date du 19 novembre 2015.
Sources : Comptes publics des gouvernements, Statistique Canada et ministère des Finances du Québec.

Le Québec a la dette la plus lourde de toutes les provinces canadiennes. Cette dette nous coûte, pour les intérêts seulement, plus de 10 milliards de dollars par année. Cela représente plus de 10 % du budget du gouvernement qui ne peuvent être utilisés pour le financement de nos services.

Nous avons le devoir de reprendre le contrôle des finances publiques pour mieux gérer le niveau de notre dette.

Cette priorité s’inscrit dans une logique de développement durable : nous devons agir afin de léguer à nos enfants et à nos petits-enfants un Québec en meilleure santé financière, qu’ils pourront développer selon leurs priorités et leurs ambitions.

Le gouvernement du Québec s’est donné des objectifs de réduction de la dette qui ont été inscrits dans la Loi sur la réduction de la dette et instituant le Fonds des générations, adoptée en 2006. Pour l’année financière 2025-2026 :

  • la dette brute ne pourra excéder 45 % du PIB;
  • la dette représentant les déficits cumulés ne pourra excéder 17 % du PIB.

Dette brute au 31 mars
(en pourcentage du PIB)

Dette brute 4875d10423840852a6ef5144f5bfecf746b6f12ab07a855affe754eed7f79915
  • P : Prévisions pour 2016 à 2020 et projections pour les années subséquentes.
Note : La dette brute exclut les emprunts effectués par anticipation et tient compte des sommes accumulées au Fonds des générations.

Dette représentant les déficits cumulés
(au 31 mars, en pourcentage du PIB)

Dette deficit 260fd150b382900d994bfff148a23d874bfc7f7ce9a4139d2871275e757e8e9e
  • P : Prévisions pour 2016 à 2020 et projections pour les années subséquentes.

Maintenir des finances publiques saines

Notre gouvernement s’est engagé à maintenir des finances publiques saines en s’assurant que la croissance de nos revenus demeure supérieure à celle des dépenses.

Nous devons également maintenir la croissance des dépenses à un niveau raisonnable. Pour cela, nous devons nous assurer d’une croissance suffisante des revenus, qui s’appuie essentiellement sur la croissance économique.

La croissance des dépenses avait atteint des niveaux difficilement soutenables. L’objectif est de ramener le poids de ces dépenses au niveau où il était avant la crise financière de 2008 par une meilleure gestion des fonds publics et par une amélioration de l’efficience de l’appareil gouvernemental.

Évolution des dépenses consolidées excluant le service de la dette dans l’économie
(en pourcentage du PIB)

Poids depenses d6537efc4205bd153ec8bdf85cd1b2508ab2086f93e2e82726fa0a9e33a71126
Source : Ministère des Finances, Le Plan économique du Québec – Mise à jour de novembre 2015, 26 novembre 2015.

L’importance de maintenir l’équilibre budgétaire et le rôle socioéconomique de l’État

Le rétablissement de finances publiques saines et équilibrées permet d’instaurer un environnement favorable à la croissance de l’économie et à la création d’emplois. Le gouvernement retrouvera ainsi sa capacité à faire des choix, pour développer des politiques sociales, familiales, économiques et environnementales qui répondent aux priorités et aux besoins des Québécois.

Ligne du temps 82e8d0490a930922e393f2bab130400a531cb41a43267ebf8847d08606cda677